Avril avec Jade

et voilà celui d’Avril, décidément elle a de bon mot ma ptite Jade.

Belle vie bien rempli à tous! et bon Dimanche de la miséricorde hihii

 

20160402_083000

Publicités

Jade en Février

Je vous l’avais promis, voici donc la pensée de Jade pour le mois de Février

20160210_175135

 

Ah en voilà un bien beau mot hein Coco ^_^

rentrons dans la contemplation une peu plus en profondeur de notre monde, de notre famille, de nos amis et surtout de nous même *-* pour ce début de CarAIME que je mettrais sous le signe du lapin bleu, d’abords parce que c’est un (vieux) compagnon de route, un de ceux qui vous voient grandir ( et lui il en a vu de ses petits yeux de lapin farceur depuis 2007 qu’on se connait et grosso modo 2000 que le lapin bleu a débarqué chez nous donc oui je suis un peu une vieille fan qui aujourd’hui transmet désormais ces réjouissants dessins à ma fille puis à mon fiston. ) Et forcément il fallait que je m’assoie et que je vous parle de ce lapin enflammé. CarAIME qui sera aussi un peu sous le signe de Jade que je vais relire et je vous mettrais peut être un petit panel des phrases qui m’ont fait boum dans le coeur.

 

le lapin « à moi »

Il y a longtemps que je voulais vous parler de lui, longtemps que je me disais que la sortie de la dernière BD allait me devoir un pavé. Mon carême à moi sera de prendre le temps pour de vrai hein pas entre 2 « mamaaannnnnn ou lé tu  » (sympa la fille me prendre pour une salade) et un couinement de mini bien malade, pas en courant d’air genre oui oui je le fais et puis j’oublie (pasque j’oublie vite vous savez trop vite). Donc mon carAIME à moi sera de me mettre au fond de mon canap’, relire Nuit Blanche à Bethléem bien en profondeur, ré éclater de rire toute seule « franchement y’en a fallait les trouver hihi » mais surtout me faire petite et lui dire « allez va y Seigneur parles ton serviteur écoute » (enfin elle essaye tout du moins) et puis ouvrir Galilé , le lire d’une traite et y retourner pendant 40j (ou  presque ^^) l’idée est d’arriver à dépasser la lecture initiale pour rentrer en profondeur dans ce carême 2016 puisque la bd nous laisse en attente du T3 pour ce magnifique temps qu’est Pâques .

Un jour, je descends chercher le courrier (en général c’est papatissier qui s’en charge) et ce jour là, il y a du bleu sur une enveloppe et ce bleu là rien que de le voir j’ai le coeur tout bondissant. C’est vrai que ça fait bien 4ans qu’on ne s’est pas vu (oh vous savez une amitié de plus 10 ça n’a peur de rien 😉 ), c’est vrai aussi que j’ai promis de présenter ma tribu mais c’est surtout vrai qu’on ne voit pas les jours filer et que malheureusement les années passent trop vite. Alors, quand je vois ce bleu là, j’ai le soleil d’un cagnard Toulousain (et désormais celui que j’imagine à Perpignan) qui me reviens dans le coeur et dans notre gris pluvieux d’un mois de Février Breton et bah ça fait rudement du bien.

Je remonte chez nous, je pose tous les autres papiers, miniprincesse sautille autour de moi et moi comme une fan que je suis je souris bêtement à l’enveloppe (tu noteras que je progresse je l’ai pas gardé celle là :p ), je ricane tout aussi bêtement « glousser » serai plus approprié mais bref ya des sons bizarre de joie qui s’éparpillent autour de moi. Papatissier était dans sa tarte au citron meringué, je lui mets sous le nez mon « enveloppe » incapable de dire autre chose « regarde regarde » en rigolant, il met du temps à percuter (en même temps je choisi bien mon moment :p) et puis il me dit haaaaa mais c’est ton ami lapin c’est ça? ouiiiiiiii (difficile de passer à côté quand on voit la couverture). Et là miniprincesse sautille encore plus pour tenter d’attraper la source de l’hystérie joyeuse de sa maman « a moi lapin a moi ». Alors plutôt que de devoir rentrer dans des explications du genre non c’est à maman tu es trop petite…Je décide de partager (parce que LUI il a un effet bien particulier sur moi, il me fait partager partout à tout le monde ce lapin faute d’arriver à le partager directement LUI), je vais chercher le tome 1 qui dormait bien appuyé entre QUEL paroissien es tu et les indicepensables (loin d’être au complet), mini m’attend déjà avec ses doudous sur le canapé. Et on ouvre LE livre! Il faut savoir que pour ma fille c’est un privilège énorme d’avoir le droit de tourner les pages des bédé de maman (parce qu’il y en a une en particulier qui est devenue un peu fragile avec le temps, les voyages et les manipulations. Lapin tu vois ce que je veux dire? 😉 ) et celle là elle l’attire encore plus que déjà le tome 1 je lui avais mis hors de porté car il l’attirait pas mal avec toutes ses couleurs et surtout toutes ces Bébêtes. Mini est une amie des zanimaux et donc forcément les bébêtes ça un succès fou.

Elle pointe du doigt, souris, je vois ses yeux qui brillent c’est trop chouette la vie! elle fait les bruits d’animaux, je survole le texte et  je souris à ce qu’il me rappelle (à savoir la lecture des brouillons un été très chaud ^-^) . Elle dit « c’est quoi ça » et je lui réponds du mieux que je peux, elle pousse des petits ohhho, ahh, elle dit « joli lapin ».

Et puis comme c’est le soir, que Mini fatigue et qu’elle commence à vouloir le lire toute seule un peu « brutalement » on le ferme avec la certitude que l’on rouvrira ce livre souvent pendant ces 40j, que moi je le relirais à tête vraiment reposée, que je le savourerai pour après vous en parler aussi.

 

MERCI à toi l’ami lapin, tu as fais sourire ma mini, tu l’as fais s’émerveiller et tu nous a fais parler de Dieu!

 

article commencé début février achevé le 12 février 🙂

 

 

 

ma copine Jade

Je voulais vous parler de plusieurs de mes rencontres étoiles, des rencontres qui marquent une vie, ces rencontres où il suffit juste de prononcer un mot un peu comme une formule magique qui nous inonde de bonheur rien qu’en la prononçant .

Moi j’en ai plusieurs, souvent ces petits mots magiques mettent du soleil dans mon ciel gris, certains issus de rencontre littéraire, d’autres bien réelles ( « t’es mo’te? » en fait partie bisous m’ame Joyeuse )

J’ai reçu le livre de Jade à un jour important pour moi , il y a longtemps, je l’ai offert et ré offert. Je l’ai lu, relu et je le savoure encore des années plus tard comme un bonbon tout doux. En rangeant après le déménagement j’ai retrouvé un calendrier de dates importantes (que je me suis empressée de continuer à remplir) , avec tous les mois une citation de JADE. Comme un sourire, comme un appel à se souvenir. Dans quelques temps, je lirais ce livre à ma fille, plus tard à mon fils et Jade qui s’était endormi dans mon coeur, se réveillera jours après jours pour jouer avec nous. Jade me fait beaucoup penser à la petite voie de Sainte THérèse (sans nulle doute ma sainte préférée ) et à son petit copain « le petit Prince » .

Alors J’ai décidé tous les mois de vous partager la parole de notre petite Jade, notre petit trésor à nous. En espérant vous donner envie de faire sa rencontre un jour 😉

L’histoire:

Jade est une petite fille qui se pose beaucoup de questions sur le monde qui l’entoure et qui cherche à « relier sa petite graine de vie au grand bouquet de l’infini ». Elle rencontre différents personnages et essaie de comprendre davantage ce monde extraordinaire, paradoxal et intrigant. Par exemple pourquoi les gens parlent tous de la paix et n’arrêtent pas de se faire la guerre. Elle rassemble les pièces du puzzle pour comprendre le sens de l’amour, de la prière, de la liberté (le fameux “champ de possibles” où s’exprime notre talent ), de cette capacité de don qui sommeille en nous. Très simplement, elle propose avec ses mots d’enfant une interprétation de ce qu’est la vie, en particulier concernant le mystère de la présence de Dieu sur terre, dans la petite vie de tous les jours et dans le cœur de chaque homme… Elle s’efforce de trouver des clés pour comprendre les mystères de la vie, présumant que les sacrés mystères sont aussi probablement des mystères sacrés. Mêlant humour et légèreté, la petite guetteuse de la beauté cachée derrière l’apparence des choses, propose une philosophie à la fois profonde et simple, qui coule de source. Pour finir, son ambition à elle est claire : elle veut devenir milliardaire… en sentiments ! Voilà pourquoi elle donne carte blanche à Dieu: “ Que ta volonté soit fête ! » Elle est irrésistible par sa fraîcheur inventive et son esprit d’émerveillement. Elle est inoubliable.

 

Pour le mois de Janvier, on  commence l’année en apprenant à rêver, laissons nous porter!20160128_114403